lundi 12 juin 2017

Consoude officinale et digitale pourpre bien les différencier

Consoude officinale unis vers nature
Consoude officinale - Symphytum officinale


Lors de stages ou d'animations, les participants me font souvent part de leurs difficultés à bien identifier la consoude (Symphytum officinale), une bonne comestible et notamment de la confondre avec la digitale pourpre (Digitalis purpureum), ce qui serait très embêtant.

En effet la digitale pourpre ainsi que ses cousines comme la digitale jaune (Digitalis lutea) sont très toxiques car elles contiennent de puissants cardiotoniques qui peuvent mener à la mort en cas d'ingestion. L'ingestion de 2 feuilles serait létale pour un adulte (source: Mind-Altering and Poisonous plants of the World).

Le plus difficile est bien sûr de l'identifier quand la plante est jeune et exempte de fleurs, car nous le verrons, les fleurs sont bien caractéristiques de l'une ou l'autre espèce. 
Les 2 plantes aiment les milieux humides et poussent en colonies.

Identification pas à pas:


Les feuilles


Tout d'abord, si elles sont toutes les deux poilues, la texture des feuilles est bien différente et c'est une caractéristique très importante:
  • La consoude est rêche
  • La digitale est douce 

Nous allons les comparer côte à côte, ce qui est bien entendu plus simple que lorsque l'on se trouve face à une plante seule, mais cela permet de bien voir les différences. 

A gauche, une feuille de digitale, et à droite une feuille de consoude. 

comparaison digitale consoude unis vers nature
Feuille de digitale à gauche - Feuille de consoude à droite recto

1) La couleur de la digitale est vert clair, alors que la  consoude est d'un vert bien foncé. 
2) La forme de la digitale est large au milieu puis diminue pour terminer en pointe arrondie, alors que la consoude est plus ovale lancéolée avec une pointe bien marquée
3) La nervure centrale de la consoude est bien blanche et visible à la base sur le recto
comparaison digitale consoude unis vers nature
Feuille de digitale à gauche - Feuille de consoude à droite verso

Sur le verso, les nervures de la digitale sont bien visibles et blanches sur toute la surface, alors que pour la consoude, seule la nervure centrale est blanche, et le reste de la feuille semble marbré.

Les fleurs


fleurs consoude unis vers nature
Fleurs de consoude

Les fleurs de consoude sont bien reconnaissables, mauves à blanches selon l'espèce, les fleurs sont en forme de tube et sont en grappes.

fleurs digitale unis vers nature
Fleurs de digitale pourpre

Les fleurs de digitales sont quant à elles disposées en épi, en tube également, mais pourpres à l'extérieur, et blanches tachetées de pourpre à l'intérieur, une autre espèce, la petite digitale ou consoude jaune (digitalis lutea) a les fleurs blanches à jaunes.